Mafate’s birdview

Évidemment, la Xème fois (au moins) qu’on emprunte le sentier du Cap Noir passant par la Roche Verre Bouteille, la surprise n’est plus au rendez-vous… Pourtant en cette chaude journée d’été particulièrement sec, presque sans nuages, il est impossible de se lasser du point de vue magnifique sur Mafate et dont on profite pendant plus d’une heure.
À chacun son tour!

20140321-132712.jpg

Publicités

Nephila inaurata

La Néphile dorée tourne le dos à Aurère, sur le Sentier Augustave à Mafate, peut-être pour parfaire son bronzage… qui tire déjà pas mal sur le « total black ».
La bête tisse des fils dorés, et son dos arbore parfois cette belle couleur… Jaune et noir, en langage animal, ça veut bien dire : « attention »…?

Saint-Expédit

Saint-Expédit est un vrai phénomène local. Pour peu que l’on n’y prenne gare, on passe rapidement à côté de ses autels sans leur accorder grâce. Pourtant ils méritent largement un peu d’attention, tant pour leur valeur symbolique religieuse qu’en raison de leur caractère tellement typique. Voyez la page wikipédia en lien dans le premier mot de ce paragraphe, ou bien encore la page de la galerie Constellation qui y consacrait récemment une exposition vente. Celle-ci était organisée sur un thème très moderne, porté par deux artistes locaux rebaptisant le Saint : 5XP10. Leurs oeuvres étaient vendues sans prix fixe : comme au Saint lui-même, on s’en remet à la merci d’éléments échappant à tout contrôle, et l’on joue le prix au… hasard ?!
« Les dessins sont en ventes, avec une originalité majeure dans l’approche du prix : vous pouvez vous en remettre au hasard. Soit vous emportez votre dessin à 350€, prix de vente fixe, soit vous tentez votre chance en jetant un dé à six faces. Si vous faites 1, vous ne paierez que 100€ ; si vous faites 2, ce sera 200€ ; et ainsi de suite jusqu’à payer 600€ si vous avez l’infortune de tomber sur 6. Le marché de l’art dont vous êtes le héros, quoi. »
Voici l’illustration de l’omniprésence du personnage. Un autel fleuri au milieu du sentier Scout, une des voies d’entrée dans le cirque de Mafate, qui n’est pas sans danger, surtout lorsqu’il pleut. Comme Kid Kreol & Boogie, je joue le jeu du contraste du rouge et noir 😉

Saint-Expédit - Sentier Scout, Cirque de Mafate

©arnaudroussiaux#13

Dos d’Âne

20110703-001810.jpg

Une occasion de faire un tour du côté du Cap Noir ne se refusant jamais, et puisque de jeunes cousines d’un collègue étaient motivées, nous avons pu vérifier ce matin que Mafate, c’est beau aussi vu depuis l’ouest!
Faites un tour un post plus haut pour comparer avec la même vue depuis l’est (les plus observateurs reconnaitrons fastoche la crête d’Aurère)!
Le programme était plus corsé au départ (La Roche Écrite), mais une météo nocturne incertaine en a eu raison, et mes genoux (surtout le gauche) en sont fort soulagés… La vieillerie, ça touche tout le monde 😉

20110703-001837.jpg

20110703-001858.jpg

20110703-001908.jpg

20110703-001914.jpg

La Nouvelle

Salazie & le piton d'Anchaing, depuis le col de Fourche

20110701-231158.jpg

Mafate et Marla, depuis le col de Fourche

Plaine des Tamarins, Mafate

 

Aujourd’hui, après une série fatale de gardes enchainées et déchainées, et alors que j’avais prévu une matinée balade : panne de réveil.
Neuf heures, à peine levé, de mauvais poil… Heureusement, le temps semble beau, ce que confirment les webcams, allez, allons!

Sur la route de l’Est, pas un seul nuage, du coup, au lieu de m’arrêter à Saint-André, du côté de la Rivière du Mât, histoire de découvrir le Bassin des Aigrettes, je prolonge vers Salazie, et encore plus haut vers Grand Ilet, deux heures de route ou presque, au son de Yodelice (Cardioid et Tree of Life).

Grand beau… Je monte presque jusqu’au col des Bœufs, et pars pour un grand tour. Il est presque midi, si je ne veux pas faire trop le malin dans le noir avec ma petite torche, il faudra faire demi tour à 15h.
Ce sera ma plus belle balade jusqu’ici à La Réunion!

Je grime vers Mafate via le col de Fourche (1h30) : spectacle et dépaysement garanti! Ensuite descente vers la Plaine des Tamarins. Dans le grandiose cirque de Mafate, cette enchanteresse forêt de tamarins des hauts invite au songe. Ce grand bois torturé est parsemé de clairières verdoyantes et calmes. Un régal!

Arrive 15:00! Je suis à un ou deux km de La Nouvelle, que l’on devine déjà plus bas, surplombant la Rivière des Galets. Tant pis… Retour par le col des Bœufs, plus court, plus prudent, mais bonjour les genoux et les quadriceps! Puis descente par la route forestière jusqu’à la voiture. Une heure d’avance sur la nuit… C’était plus prudent!

A refaire, avec une ou deux nuits dans le cirque de Mafate!

20110701-231208.jpg

GR1 vers La Nouvelle, Bois de Tamarins

20110701-231214.jpg

Plaine des Tamarins, Mafate

20110701-231243.jpg

La crête d'Aurère, en arrivant à La Nouvelle

20110701-231239.jpg

Mafate

Mafate~

Puisque les occasions se répètent de faire faire le tour des joyaux les plus facilement accessibles à nos gramounes (c’est à dire nos ancêtres vivants!), voilà-t-y pas que nous r’v’la sur les sentiers de la Roche Verre Bouteille, au dessus de Dos d’Âne, ce qui est déjà dans les appellations un programme à soi tout seul!
Il faut dire aussi qu’il est difficile de se lasser d’un spectacle aussi grandiose que celui qui s’offre aux randonneurs, là, au bord du cirque de Mafate, havre sauvage et jalousement préservé de l’urbanisation.
Nous avons mis Sacha (et Tonton Ju) devant dans les voitures pour éviter de gâcher leur petits déjeuners…
Je vous laisse (re)découvrir le paysage qui nous fut offert sous un soleil juste voilé, comme il faut pour ne pas mourir de chaud 😉

De la balade, justement…

Parce que nous avons fait de belles randonnées, parfois assez sportives et pourtant toujours « faciles », il est temps de vous en faire profiter, petits veinards que vous êtes…!

Saint-Denis (au loin) et Rivière Saint-Denis depuis Plaine d’Affouche (Merci Thierry P. d’avoir ramené Céline !)
Sur le sentier Vert Bouteille, vue et entrée sur le Cirque de Mafate. En face le sentier de la canalisation des Orangers.
Du même point de vue, en regardant vers le SO, Rivière des Galets et le sentier de la canalisation des Orangers.
Le Cirque de Mafate (Aucune industrialisation, pas de routes, que des pistes… Livraison de vos courses et matériaux par hélicoptère obligatoire…)
La même chose, en panoramique, attention pour les fans : GROS fichier, patience après l’avoir cliqué, prochainement disponible en vision 3D avec lunettes gratuites 😉
Oh les zamoureux… Marmailles à l’école, na !
Welcome on my network…
Mieux vaut regarder où l’on fourre sa tête quand on est le premier gus de plus d’ 1 m 80 à passer par là depuis la veille…