La Chapelle du Bras-Rouge


Il y a plein d’avertissements au départ du sentier pour La Chapelle du Bras-Rouge (Cilaos), mais le chemin n’est pas plus risqué qu’un autre… en haute montagne. S’il pleut, par contre, c’est autre chose, étant donné le nombre de franchissement de gués plus ou moins au sec… Là : pas de nuages, donc peu de risques sauf si on loupe un virage.

Allons!

En descente raide on laisse derrière soi les dernières habitations cilaosiennes et les premières lentilles s’annoncent. Les voici dans la belle lumière du couchant (16:30 seulement!!).

On les bat sur place à l’ancienne, au fléau sur de grandes bâches blanches, pour les séparer des tiges qui feront fourrage.

Au passage, un joli point de vue au loin sur l’Ilet à Cordes. Le chemin que nous allons descendre pourrait nous mener jusque là-bas, c’est « lo somin lontan », l’ancienne voie piétonne vers ce plateau sec et fertile.

La descente est en sous-bois de filaos, le long d’une petite ravine très zénifiante.

Le panorama est grandiose.

L’arrivée est spectaculaire.

Il faut contourner de belles roches et autres galets… Sportif! Et aussi se mouiller les pieds, en dépit du GoreTex™
Une bonne pause, creusage de barrage, mouillage de maillot de bain, et retour vers Cilaos, 500 m plus haut!

Publicités

Allons à Cilaos!

Une petite heure de lacets serrés s’annonce sous peu… avec une météo pareille ça promet! Pour le moment, on est encore du côté de Saint-Louis.

Les virages s’enchaînent, et avec eux les points de vue!

Jusqu’au terminus du jour tellement typique, qui s’offre le luxe d’un coucher de soleil sans nuages. Bôôôôôô 😉

Retour au camp de base pour une nuit d’acclimatation avant une petite séance de crapahutage montagneux demain!

Bye bye!

eMerveilles

20120901-142701.jpg

20120901-142653.jpg

Une belle météo, sans vent, à la fraîche dans les Hauts.
Des ambitions à la hauteur du dénivelé que nos petits sont susceptibles d’avaler.
Cela n’empêche pas de beaux panoramas ou de jolis sentiers, preuve à l’appui! Myo s’occupe à fond de l’épistolier, les veinards en profiteront!
Le gîte est couleur péï, parfaitement équipé et bien frais comme il faut mais il reste les finitions…! (ouf on a trouvé les couettes)!

20120901-142738.jpg

20120901-142716.jpg

20120901-142725.jpg

20120901-142840.jpg

Cap Noir, Bras de Benjoin & Cilaos

Cilaos, Le Grand Bénare

Si le coeur vous en dit, il est possible de faire une petite visite photographique de Cilaos, et un petit bout de randonnée sur l’ancienne route jusqu’au Cap Noir et sa cascade vertigineuse. Tout ça en s’affranchissant des 400 virages qu’il faut avaler pour monter jusque la haut.

Cela se passe sur ma galerie flickr, et pour les plus motivés d’entre vous, un pass privé permet de voir les photos des enfants, quelle veine! (Il faut me le demander par mail.)