Mafatais

Histoire de dérouiller nos mollets tous raides de 4×4 sud-africain, un petit tour dans Mafate s’imposait.
Le cirque qui s’apprête à accueillir les courageux coureurs de La Diagonale des Fous garde encore la fraîcheur de l’hiver mais aussi sa sécheresse. Tout est poussière, sauf ces quelques arums dans le lit d’une petite source pérenne.
On n’y traînera pas : c’est qu’il faut faire honneur à nos hôtes métropolitains sur le point de décoller!

Jacaranda City

Au printemps Pretoria explose de couleurs. Les essences tropicales n’en sont pas avares en général, et les Jacarandas (d’Amérique latine) qui en bordent presque toutes les rues donnent un ton mauve splendide à cette mégalopole rapidement changeante.

On sent la puissance d’une nation jeune.
On voit la grande pauvreté.
On goûte aux avantages de l’argent.
On est seuls blancs sur les trottoirs du centre-ville.
The Cradle of Africankind?

Cradle of Humankind

Les théories se sont longtemps opposées assez férocement, mais il est désormais bien établi que notre ancêtre commun, et bien d’autres espèces après lui, ont vu le jour sur le grand continent africain, et plus précisément dans la moitié sud-hémisphérique de celui-ci.

Lorsque apparu Homo il supplanta rapidement Australopithecus et Neanderthaliensis une fois qu’il fut allé assez au nord pour entrer aussi en compétition avec ce lointain cousin (avec lequel il ne pouvait croiser ses gènes).
Cultivée habilement à une heure de route de Pretoria, cette immense richesse historique bénéficie d’une mise en valeur très à l’américaine, ce qu’il faut ici prendre comme un compliment.

Il ne faut tout de même pas perdre de vue le fait que la région dans ces temps immémoriaux ne soufrait pas d’un climat aussi aride qu’aujourd’hui. C’est le printemps et il fait 34° au déjeuner…

Hail to the King!

Encore une matinée et un début d’après-midi à produire du CO2… Mais les vacances, après tout, n’est-ce pas par essence du CO2 en barre…?

Le Pays Swazi

Vous l’aviez saisi

Nous avait conquis

Grand bien il nous fit

Tôt on s’en alla

À 120 fonça

Jusqu’à Pretoria

Bleue Jacaranda.

[bof]

L’après-midi nous laissa le temps d’explorer bien trop rapidement l’immense zoo que recèle le centre-ville.

Un petit joyaux, assez étonnant étant donné notre situation géographique, où l’on doit pouvoir sans difficulté passer une grosse demi-journée.

Au programme de demain-presque-dernier-jour…? The Cradle of Humankind, au sud de la ville. Avec une telle ambition, il est à souhaiter que l' »attraction » soit à la hauteur de nos espérances. En bref, il doit s’agir de nous faire percevoir combien nos gènes sont profondément enracinés en Afrique, cela faisant tout particulièrement écho à l’Histoire dans la nation de Madiba, Mr Mandela.

Sur ce, plouf!

Kingdom of Swaziland

Dans un Royaume improbable, où l’on trouve aussi bien de splendides autoroutes que de terrible dirt roads, de très riches et de très pauvres, des villas Hollywoodiennes et des townships misérables, et où le VIH fait des ravages et ramène l’espérance de vie globale du pays à notre Moyen Âge, nous avons pu profiter à loisir de paysages absoluments somptueux au dessus de la capitale Mbabane.
Un beau panorama s’offre au dessus de notre Lodge, sur les centaines d’hectares de la propriété… No comment…
Profitez-en aussi un peu!20131010-224716.jpg20131010-224739.jpg20131010-224813.jpg20131010-224839.jpg20131010-224858.jpg

On fut ici frappé par la bienveillante gentillesse des gens rencontrés, contrastant un peu avec la démocratique Afrique du Sud voisine.
Les Swazis ont une tradition bien vivante, et un petit village dans la Mantenga Nature Reserve – façon eco-musée – en fait la démonstration (encore plus vivante lorsque l’on arrive assez tôt avant la fermeture!).
Un beau pays, pour randonneurs ou vététistes plus encore qu’un autre!

20131010-225416.jpg

20131010-225433.jpg

20131010-225445.jpg