Roseaux

… plient quand les chaînes cassent…
Voici tout le mal que je souhaite à cet album de soul tout à fait somptueux. Avec Kiwanuka, c’est sûrement l’une des plus belles réussites du genre Funk-Soul pour 2012. Poussé par Aloe Blacc, je ne suis pas très inquiet pour son sort, mais pour l’instant il faut un peu de perspicacité pour comprendre ce qui se cache derrière ce disque collectif aux éditions Tôt ou Tard.
Les veinards l’auront pour leur Noël, s’ils ont été bien sages !

A écouter, acheter, télécharger sans modération.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s