Hippotion rosetta

20121208-223626.jpg

Un grand sphinx (c’est un mâle) est au repos, chez nous, hors de vue des chats (qui raffolent des papillons, surtout les très gros comme celui-là).
Celui-ci n’est pas « à tête de mort », et le dessin de son corps est bien plus racé. Mais comme la plupart de ses congénères, il est nocturne et nectarivore. Il butine, comme le Sphinx gazé, le seul à être diurne dans sa famille, qui passe de temps en temps dans nos corbeilles d’or (Lantana camara, peste végétale introduite pour ses qualités d’ornementation et sa vivacité).
Ce grand papillon est assez spécifique de l’hémisphère sud, et plus fréquent à l’est de la péninsule indienne, du côté de l’Asie du sud-est. Il ne semble pas décrit en France métropolitaine, où de toute façon l’agriculture moderne tue sans discernement une grosse partie des insectes. Cependant il y a des sphinx à peu près sous toutes les latitudes.
Il n’est pas décrit par ici, pourtant ce n’est pas le premier que je rencontre le soir à la Réunion!

20121208-223737.jpg

20121208-225346.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s