Tristes Tropiques

20120812-205442.jpg

Le repos dominical, trop souvent, rime avec alcoolisation brutale, en général sur une bonne base d’entraînement quotidien…
Tristes Tropiques abreuvés de rhum Charrette®, dont on notera la présence rassurante dans la poche du survêt’.
Aïe.
L’alcoolisme fait des ravages sur la santé des plus démunis à travers toute la planète, ce n’est pas plus facile à voir ou à vivre en le sachant. Les services des urgences débordent chaque week-end, encore plus le samedi. Ceci est encore plus vrai au début du mois une fois le RMI encaissé – sans mauvais jeu de mot. Lorsque l’on s’en éloigne, c’est au phénomène de sevrage qu’il faut faire face, les familles préférant alors se cotiser pour s’assurer un calme relatif de la part de leur alcoolique chronique. Au pire, nous prenons en charge des épilepsies particulièrement rebelles ayant pour cause l’interruption du traitement anti-épileptique lui-même à l’origine du mal : le rhum agricole local. C’est cynique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s