Six feet under.

Triste fin de soirée, puisque Bambou, notre chat, le très doux, est mort.
Une route trop passante et des conducteurs trop pressés menaçaient, c’est sûr, les traversées vers son terrain de chasse et de jeu favori, le sort a en plus voulu qu’il soit au mauvais endroit, au mauvais moment…
Ce n’était qu’un chat, c’est vrai, je le dis volontiers, mais quand même ça fait chier.
Requiescat in pace.

Publicités