Nuit tombante

À 18h30, nuit tombante au dessus de camp mamode (22*C ici, bien au dessus de 1000 m, pour 31*C en bas, à 30 min de zig-zag sans passagers…).
Les nuits raccourcissent doucement.


Vers la Rivière Saint-Denis, la forêt primaire.


Bois de couleur et fanjans (fougère arborescente).


Bois de couleur et ses hôtes épiphytes.


En revenant de la Roche Ecrite (si j’y étais allé… à 4h30 de là… en fait demi-tour en tongs après 10 min…!).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s