JOYEUX NOËL

Salut!
Laissez nous vous souhaiter un Joyeux Noël avec 3h d’avance sur vous, de Boucan Canot, presque sur la plage!
Le Père Noël passera d’abord ici, on vous promet de ne pas trop le dépouiller!

Un premier Noël sous les tropiques, avec un bout de famille, ce n’est pas désagréable… Sûr qu’un peu de fraicheur, ça finira par nous manquer, mais pas encore pour le moment…
On pense à vous zot’ , on vous envoie un peu de nos UV, ça fera baisser le budget crème solaire 😉
Bonnes Fêtes !!!

Location:Itinéraire De Grand Fond,Boucan Canot,Réunion

Tout n’est pas rose…

Histoire d’être totalement honnête, il faut tout de même faire un peu de place aux quelques nuisibles, plus ou moins susceptibles de ternir l’image idyllique de l’île Bourbon que les auteurs de ce blog tentent de faire abusivement passer.

1. Il y a les requins, bulldogs, dont on parle beaucoup trop, histoire de ne pas penser au reste… Ne méritent pas de photos (c’est conjuratoire!).

1 exaequo. Les cyclones.

Une vraie réalité, heureusement il n’y a pas de gros cyclone chaque année, mais un bon de temps en temps, et la saison commence… Et un grog gros tous les 3 – 4 ans… Le système d’alerte est bien rodé (on le souhaite).
Cru 2010 : on espère une mauvaise année!

3. Les moustiques


Aèdes albopictus, moustique tigre, eu égard à sa voracité… Rendu célèbre par le « chick », c’est freak, non?!? Il pique non stop, 24/24 & 7/7, gratte à mort, mais il est inaudible… Un vrai… Tigre!!!

4. Les bouchons.


Ceux de la route du littoral sont parmi les moins enviables du monde, foi de malbar (allez, hop, au boulot sur Google!!!).

5. Les babouks.


Des MONSTRES chasseurs d’insectes qui adorent venir se balader chez vous à l’instant ou vous croyez que vous alliez vous coucher… Les plus petites sont les plus grosses du format métropole… Arrrrrrgh… Ce n’est pas une nuisance pour tous, elle n’est pas venimeuse, mais chez les Rourous, point d’arachnophiles pour le moment… Arrrrrrrrrrrrrgh…

6. Les poissons pierres.


Encore bien plus venimeux que laid, probablement la seule espèce mortelle de l’île… En théorie il pieute au fond du lagon. En pratique, très suseptible, il vous dardera le pied de ses épines venimeuses si vous le prenez pour la pierre qu’il n’est pas… A bon pietineur, salut!

7. Les bibes.


Capables d’être aussi grandes qu’une soucoupe, elle sont rares et tranquilles, tissant d’énormes toiles dans les forets humides des cirques. Leur morsure est à éviter, non mortelle mais contrariante… car nécrosante.

J’ai fait a peu près le tour, il nous en reste encore à decouvrir, sûrement, et n’avons vraiment testé que le 3. et le 5. pour le moment… Tant mieux!

Une pensée

Une pensée chaleureuse aux métropolitains coincés dans les bouchons, quand d’autres francais font, eux, le bouchon!
La prime d’outre-mer, au fait, c’est pour compenser quoi?
Ah oui, le déficit d’Air France, ou avais-je la tête…


29 à 8:00, ça fait à peu près 32-33 vers midi, à l’ombre à Saint-Denis… Mais le matin il n’y a pas d’ombre…
Ensuite ça se couvre chaque jour, d’abord sur les Hauts, puis progressivement jusque sur la ville, mais plus rarement sur la façade ouest.
La nuit il n’est pas rare qu’il pleuve un peu ou beaucoup, par averses. Le matin à 8:00, le linge a déjà eu le temps de sécher : il fait jour vers 5:30, et presque toujours beau le matin, et ainsi de suite…!
Mais la saison des Pluies (grand « P ») arrive…

Location:D41,La Montagne,Réunion

Le Brûlé

Après avoir largué les enfants d’âge scolaire… nous avons pris le chemin de la Providence, pour une balade d’adultes…
Sur le parking : un avertissement couleur locale :

On a tous nos petits problèmes…!
Classée dans la catégorie « facile » il s’agit de 2H de randonnée aller, idem retour, il ne nous aura fallu que… 3H30… Hum hum, pas fiers les métros… Eh! Il y a quand même 700m à grimper pour aller de la Providence au Brûlé ; avec 28 degrés au départ, ça fait : plus d’eau arrivé en haut. Conclusion : ici une balade moyenne c’est 1,5L par personne au moins.

Heureusement il y avais un bouiboui ouvert en haut pour ravitailler, sinon je n’aurai pas pu redescendre : j’étais cuit en arrivant, ce qui était prématuré vu la destination de la balade!
La vue sur Saint-Denis se rapetissant à la mesure de nos (violents) efforts pour nous en éloigner fut un témoignage éprouvant de l’attraction gravitationnelle. Mais belle vue quand même…

Quant-à la flore : ici c’est un régal. A chaque virage on croit changer de forêt, tant les espèces varient d’un coin à l’autre.

Mais globalement, on admettra que c’est assez vert…

A part les flamboyants, dont on a déjà parlé récemment.

La descente,
même glissante,
fut moins éprouvante…

Et une fois de retour chez nous, devinez où l’on a bien pu conduire les cocos?

Vous aviez deviné!!!

Location:D 42,Saint-Denis,Réunion

Alsaciens en Terre Australe

Nous avons passé une journée bien agréable au soleil brulant de l’ouest aujourd’hui.


A Etang-Salé, premièrement il y en a un (étang salé) dans le village, deuxiemement il y a un petit lagon et une plage de sable presque noir. En plein soleil à 32 degrés C il se trouve juste à la bonne température pour faire de vos orteils des knackis. Certes il y plus grave, mais bon quand même, ça brule! Et puis les saucisses quand ça crame ça sent la graisse brulée. Bref, à côté du lagon, il y a une beau spot de surf, avec des rouleaux et du courant et tout et tout, le package pour noyer les moins de 10 ans (environ) et peut être aussi les plus de 70… Ce jour-là, étant arrivés plutôt détendus, nous avons donc opter pour le lagon! L’eau devait être au moins à 28, peut être 29’C. Pas trop dur pour y rentrer, mais ne compter pas y tempérer vos knackis endolories…


Les photos ne sont pas de moi mais de Google, je crois pas que l’on y soit.

Nous avions rdv sur la plage avec des strasbourgeois, lui copain de promo médecine, elle, ben, sa femme, cadre au Credit Agricole, LA grosse banque pays!!! Nous les avions perdus de vue depuis 3 ans : ils nous ont un peu précédés sur l’ile. Et y on même fabriqué une petite créole!
Leur maison ne déplaît pas à not’marmaille : il y a une piscine au milieu de la terrasse!!! Nous y avons goûté avec joie un premier bbq. Une journée bien agréable en somme, petite cure de vitamine D à la clé.

Bientôt les vacances!

La semaine prochaine débutent déjà les grandes vacances de l’hiver austral, et alors que beaucoup préparent leurs valises pour aller fêter Noël dans le froid arrivé brusquement avant eux en Métropole, nous avons réussi à nous faire nous aussi à cette idée en voyant les vitrines et les magasins prendrent des couleurs de circonstance. En l’occurence même les arbres arborent le rouge de saison : il s’agit des flamboyants, qui portent bien leur nom! Comme dans la chanson, Noël à la Réunion c’est sous une neige de rouges flocons!

A cette occasion, l’école maternelle fêtait l’événement en une kermesse (laïque!) des plus sympathiques, avec en guests stars nos mômes!
Lubin, grand timide, a laissé son frère seul faire vibrer l’assemblée en délire… On peut le voir sous l’aisselle de Mme Vitry, sa maitresse…

A la fermeture nous avons réussi à sortir le grand de l’eau, ne lui manque que des nageoires et des branchies!


(Le fan club presque au complet!)

Location:Chemin Des Alizes,La Montagne,Réunion