1 + 11 = 12h à tuer avant ; douze premières heures après.

Sacha a été très impressionné par l’accueil à bord de notre vol Corsair. Il ne cessait de s’étonner : « wahou, y sont trop gentils, t’as vu y z’ont tout mis pour la nuit, hein, y z’ont mis des couvertures pour dormir, et aussi des oreillers ». Il a trouvé génial de pouvoir regarder en non stop des dessins animés sur le terminal portable prêté, et aussi de voler dans la nuit, et de dormir dans l’avion. Il a pas mal dormi d’ailleurs, sûrement presque 6h, ce qui explique sûrement qu’il ai trouvé le voyage plus court et sympa que ses parents, qui se seraient bien fait racourcir un peu les fémurs pour l’occasion! (même en « biz », des guiboles, ça sert à peine 4′ : pour aller 2 x tester l’aspiration des lavatories, en espérant ne pas se flusher en même temps).
Lubin se laisse porter par le courant, en faisant mine de nager en contre sens de temps en temps, juste histoire de constater qu’il ne change pas le sens de la rivière. Aussi l’avion, pas de problème, sauf à vouloir que l’on garde la ceinture pour cause de turbulences… Il a eu du mal à dormir, résistant 2h durant, refusant tétines et doudou, de peur de lâcher prise. « J’avais peur de faire des rêves de monstres pendant la nuit », a-t-on appris après… Une deuxième dose de Toplexil(R), l’ami des nuits tranquilles, aura quand même permis de dormir jusqu’à l’approche finale!

Hop! Tous dans la Hyundaï (Renault fait figure de constructeur allemand à côté) avec option fermeture centralisée des portières et decentralisée du coffre : une tuerie, et on récupère nos clefs.
Hop! Urgence sanitaire : lavage de l’appartement, le premier depuis [CENSURÉ PAR LE PRÉFET] ans au moins, remplissage de frigo, une sieste et en route pour découvrir un peu Saint-Denis et surtout acheter noix de coco, mangues et ananas pays (mmmmm!), afin de contenter enfin Sacha, en quête sans trêve depuis son premier pas sur l’Île des vitamines (et donc des forces!) promises avant le déménagement!!! (Pauvre enfant déçu d’un père nul, infoutu de les cueillir lui même au sommet des cocotiers…)
Pour le reste des spécialités gastronomiques, on attendra : ce soir c’est pâtes au fromage râpé… et fruits pays bien sûr!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s