Cicadidæ

Après une interminable intersaison fraîche et pluvieuse les plus téméraires des crisseuses du secteur se lancent, poussées par une irrémédiable envie de chanter – pour rester poétique.
C’est donc le 17 Juin Deux Mille Seize que démarre timidement le concert des cigales, avec quelques jours d’avance sur l’été. KssssssKssssssKssssssKssssssKssssss…

Leçon de choses & d’autres

Inédit sur unblogenbalade : une page de publicité😉
Pour une surprise, c’est une surprise, hein !
Qui pourtant pensait qu’Eiffel, maître du (petit) pont, grand érecteur de poutrelle, pilonnant les fonds de vallée à travers la France et l’Europe, enjambant de profonds canyons pour atteindre les tunnels cachait déjà dans l’armature de sa raide métaphore phallique les lignes des tangas Aubade®…?!

L214

C’est la seconde fois que l’association frappe dans le coin… Impossible de méconnaître plus longtemps l’action dérangeante mais globalement pacifiste de L214, qui infiltre le monde très protégé et très secret de l’abattage industriel.

Il n’y a pas de monde des bisounours. Mais là n’est pas la question. Vous savez comment un grain de blé devient la baguette du matin. Il faut aussi savoir comment devient jambon le cochon qui en est la source si la baguette se destine finalement au jambon beurre. C’est le début de la mission de L214, qui milite pour les bêtes et assez volontier pour le végétalisme. On peut en discuter…

L214 nous ouvre les yeux, et gare aux âmes sensibles, au mieux ça pique, pas exclu que ça vous fasse vomir.

Abattoir du Vigan, 2016.

Neige

Ce matin on a sablé les routes du Languedoc.Au propre, pas au figuré.
Avec du sable du Sahara, venu de plus de 1000 km de là.
Le ciel était ocre, et l’épaisse pluie est tombée.
C’est pas super beau.
Mais c’est poétique.
Faut quand même faire gaffe, non, on risque pas de recevoir des chameaux ?!